Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le  Blog YQUET-Aviation

Aéroclub Virtuel YQUET-Aviation, Association Loi 1901, Simulation aéronautique en réseau avec MFS2020

Resumé étape 5 survol des Îles Canaries...

2010-1-19_21-35-48-0.JPGC'est en 0h55 que les pilotes ont réalisé le tour de l'Île de Gran Canaria en sens inverse des aiguilles d'une montre... Seuls Vincent3009 & Tecnamp2002 sont restés dans le secteur de l'aéroport pour des Touch and Go...











2010-1-19 22-19-59-250Malgrè la légère brume, le vol s'est très bien passé et les pilotes ont pu rejoindre l'aéroport de Gran Canaria et son parking pour la traditionnelle photo de famille...

Pilotes : Bial3281, Did95, Icare29, Vincent3009, Tecnamp2002, Mokopolo1 & Yquet.

Contrôleur : Tyto31 (Le seul, l'unique).









Que dire sur cette Île ?

 

Grande Canarie

 

Gran Canaria (appelée en français, la Grande Canarie) est une des îles des Canaries. La capitale de l'île est Las Palmas de Gran Canaria. (Las Palmas est aussi capitale de la Province de Las Palmas et co-capitale des Canaries avec la ville de Santa Cruz de Tenerife).Le tourisme occupe une place prépondérante dans l'économie de l'île. En raison de son extrême diversité, elle est comparée parfois à un continent en miniature.

L’archipel des Canaries est l’une des 17 communautés autonomes d’Espagne. L’île de Grande Canarie, aussi connue sous le nom de continent miniature est l’une des 7 îles qui forment l'archipel des Canaries ; elle est la capitale des Canaries Orientales. Elle serait née il y a de ça 13 ou 14 millions d’années. Elle a la particularité de présenter des paysages d’une grande diversité ; paysages côtiers, plages de sable fin et blanc, plages de sable noir qui témoignent de l’origine volcanique de cette île, paysages urbains aux patrimoines divers et variés, mêlant architecture coloniale, influences des continents et architecture moderne, paysages de montagne, un tableau spectaculaire de monuments naturels, parfois verdoyant et d’autre fois aride, c’est de la qu’elle tire son surnom.

Bien entendu les amateurs de plages, soleil et farniente seront conquis, mais il faut ajouter, car on lui prête assez peu cette image, que Gran Canaaria est aussi un site idéal pour les amoureux de la nature, du sport, et surtout des sports de plein air, enfin les amateurs de culture seront ravis de découvrir les musées, églises et lieux historiques de l´île.

La côte nord, là où se concentre le potentiel agricole. S’y trouvent de jolies villes comme Firgas et Arucas, où se trouve la fabrique du fameux rhum canarien "Arehucas". A voir, la réserve de los Tilos, c’est le dernier exemple de Lauresliva, forêt subtropicale datant de l’ère terciaire, conservé sur l´île. D’autres localités sont animées et valent le détour comme Santa María et Gáldar et pour finir Agaete, jolie ville où l’on trouvait autrefois le « Dedo de Dios », roche verticale qui s’élevait tel un doigt géant vers le ciel, elle est aujourd’hui rompue, mais avec un peu d'imagination, vous pourrez l'entrevoir. A voir aussi, le Museo y parque arqueologico Cueva Pintada.

La côte ouest, des paysages côtiers préservés. Routes sinueuses, criques sablonneuses, falaises, crêtes volcaniques, …. Sont autant de paysages encore sauvages à découvrir entre San Nicolás et Puerto de Mogán. A ne pas louper le Mirador de Balcón qui offre une vue imprenable sur la mer.

La côte sud, la zone la plus touristique. C’est une région aride qui jouit d’un ensoleillement toute l’année ; c’est sans doute pour cela aussi que les complexes hôteliers s’y sont installés. Vous y trouverez donc essentiellement des plages artificielles et de nombreuses constructions. A Maspalomas, vous trouverez cependant, grâce à la création d’un parc naturel, les Dunas de Maspalomas, elles sont hautes d’une dizaine de mètres et sont le résultat d’une accumulation de sable marin.

Le centre de l’île, l’ancien refuge des Guanches. Le centre est la partie la plus sauvages et accidentée de l’île. Accessible par des routes sinueuses, elle demeure cependant la moins fréquentée. Vous y trouverez nombre de monuments naturels tels que le Roque Nublo, « le Rocher des nuages » ; monolithe balsatique le plus haut du monde, il est le symbole de l’île de Gran Canaria. Des points de vues magnifiques jonchent les sentiers des hauteurs. Teror, la capitale religieuse de l’île vaut, elle aussi, le détour.

Las Palmas de Gran Canaria, une capitale multiculturelle. Zone portuaire, quartier huppé et quartiers anciens de Vegueta et Triana, cœur historique de la cité composent cette ville côtière et animée. Le quartier de Vegueta se caractérise par son architecture baroque et coloniale, et accueille la cathédrale Santa Ana, le musée canario, lequel offre un panorama complet des coutumes et de la vie quotidienne des "Guanches". A découvrir aussi, la casa Colón, Le Centro Atlántico de Arte Moderno,… Le quartier de Triana, lui aussi ancien, témoigne de la diversité architecturale de l’île avec des bâtisses de style néo plateresque, néo baroque, moderniste, ainsi que style contemporain. La playa de las Canteras est le lieu idéal pour une promenade maritime. Le puerto de la Luz est l’un des ports les plus importants du monde, il est en effet au carrefour de l’Amérique, l’Europe et l’Afrique.

 



A suivre...



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article