Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le  Blog YQUET-Aviation

France Atlantique, étape 6...

Atlantique Et6-A Une météo inquiétante dès le départ...

Atlantique Et6-B

Verticale des installations de Guiscriff (LFES)...

Atlantique Et6-C

A la recherche de la maison d'Icare29 !...

Atlantique Et6-D

Là, c'est franchement inquiétant !...

Atlantique Et6-E

La piste surgit enfin de la brume...

Atlantique Et6-F

Un miracle : les 3 appareils sont là !...

 

 

 

Résumé :

 

Trois pilotes adhérents ont effectué cette 6ème étape reliant Lorient à Ouessant, sans leur Président qui a dû retourner à Muret pour les ultimes préparatifs du Meeting aérien AirExpo de ce samedi 12 mai.
Et quelle étape ! Rarement les pilotes ont rencontré de telles difficultés lors d'une session ! Une brume peu engageante laissait augurer, dès le décollage, un pilotage plutôt "sportif" ! Hormis un fort vent qui ne nous a pas lâcher d'une semelle tout au long du vol, le plafond n'excédait pas 2000 pieds, et la visibilité est devenue nulle à l'approche de Quimper. Bienvenue en Bretagne !!! Au grand désespoir, d'ailleurs, du régional de l'étape, notre ami Icare29, qui se faisait une joie de nous faire survoler sa maison, représentée dans cette scène. On a eu la chance dernièrement de survoler le territoire "bialinois", on n'aura pas eu celle de survoler le territoire "icarien" ! Ce n'est que partie remise...
Un vol, donc, d'une extrême complexité, sans aucun repère visuel. Le pilotage s'est fait exclusivement à la lecture des instruments, sans quitter des yeux l'indicateur d'assiette pour nous assurer que nos ailes étaient toujours horizontales ! Les pilotes s'accordent à dire que l'approche manuelle a été l'une des plus redoutables qu'ils aient connues. Pourtant les trois appareils ont réussi leur atterrissage, malgré une courte piste invisible jusqu'au dernier instant. Le mérite revient à Icare29 pour avoir réussi à poser son Baron 58, après une première tentative avortée par sécurité. Bial3281 et Tyto31 volaient en DHC2 Beaver, dont la vitesse d'approche beaucoup plus faible a facilité la manoeuvre.
Une suggestion unanime des trois pilotes pour leur Président : après un tel vol, il serait opportun de décerner aux ci-dessous dénommés pilotes, le Diplôme "VFR BREIZH hautement qualifiés" !
 
Pilotes : Bial3281, Icare29, & Tyto31.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article